Posts in jbi

Spring Integration vs. Apache Camel

left-small Lors d'un post précédent, j'avais parlé des EIPs (Enterprise Integration Patterns) en expliquant qu'il s'agissait de Patterns permettant de normaliser les échanges de messages dans un système asynchrone.

Dans cet article, je vais tenter de présenter succinctement deux de ses implémentations : Spring Integration et [Apache Camel](https://camel.apache.org/.

En fait, pour être plus précis, je vais plutôt tenter de présenter la vision que j'en ai ainsi que la façon dont je les ai compris.

Ainsi, ce post n'a pas pour objectif de les détailler de manière exhaustive car ils sont trop complets pour cela et qu'un seul post ne pourrait suffire à les aborder tous les deux (leurs documentations font d'ailleurs, pour Spring Integration, plus de 130 pages, et pour Apache Camel, plus de 580 pages… cqfd… ;–) ) mais juste, comme je l'ai dit précédemment dit, d'aider à comprendre leurs différences (quelles soient conceptuelles ou structurelles).

Je ne reviendrai pas sur les concepts des EIPs ni de JBI que j'utiliserai dans la suite et pour cela, je vous renvoie sur internet ou sur mes posts précédents (ici et ).

Concernant les versions utilisées, cela n'a pas vraiment son importance ici car je m'intéresserai surtout aux principes de ces deux frameworks mais à titre indicatif, il s'agit des versions 2.0 pour Apache Camel et 1.3.0 pour Spring Integration (il me semble qu'il n'y a pas de modifications flagrantes dans les versions courantes qui sont 2.2.0 pour Camel et 2.0.0.M2 pour Spring Integration).

in apache camel, eip, java, jbi, soa, spring integration Read on →

JBI : Qu'est Ce Que C'est?

left Voilà mon premier article. Il a pour objectif de présenter JBI (Java Business Service) aussi connue sous le doux nom de JSR 208 (Java Specification Release).

Pourquoi un article sur JBI?

Vous pouvez vous demander pourquoi un article sur JBI? Les réponses sont simples : j'aime bien cette spécification et je trouve qu'elle a du potentiel et qu'elle est sous exploitée.

Bien sûr, me direz-vous, en tant qu'utilisateur d'un PEtALS ou ServiceMix, pourquoi devrais-je comprendre la technologie sous-jacente? Eh bien, c'est une affaire de goût : si vous préférez utiliser un produit comme une boite noire, passer votre chemin. Par contre, si vous voulez comprendre ce qui se passe à l'intérieur, j'espère que cet article pourra répondre à vos attentes.

Autre interrogation : pourquoi m'embêter à comprendre une technologie qui ne décolle pas (du moins de ma fenêtre) et sur laquelle les éditeurs ne communiquent pas énormément (c'est vrai qu'ils préfèrent communiquer sur ce qu'ils offrent et non comment ils le font) ? Là encore, question de goût et puis qui croyait en l'émergence du téléphone portable ou même de la télé réalité ? (personnellement, je ne croyais ni en l'un ni en l'autre…) cqfd… ;–)

Ce premier article a donc pour objectif de présenter JBI. Seront abordés ses concepts généraux avec une approche telle que celle décrite dans ses spécifications ainsi qu'un succinct retour sur ce que je pense de JBI..

Cependant, ne seront pas abordés, ici, les mécanismes utilisés en son sein ainsi que des notions de SOA (de très bon article abordent déjà SOA) même si, qui dit JBI dit SOA (la réciproque n'est pas foncièrement vrai…).

Il est à noter que dans cet article j'utiliserai souvent le terme de composant (peut être à mauvais escient) au lieu du terme service. Il s'agit d'un abus de langage lié au fait que j'ai tenté d'être le plus clair possible et que en évitant d'aborder trop de notions afin d'éviter de vous perdre ;–).

in java, jbi, soa Read on →